Le Billet du Président N° 6 2018

Photo Farid.jpg

Le Billet du Président N° 6 2018

11 juin 2018

By Farid Gayibov, UEG President

Chers membres de la famille gymnique !

Un mois de plus a passé. Comme je m’y attendais, le mois de mai était très chargé avec des compétitions et événements internationaux.

L'un des principaux événements a été la réunion du Comité Exécutif FIG suivie par le 18ème Conseil FIG à Istanbul les 11 et 12 mai. Des décisions importantes telles que l’attribution des compétitions et évènements majeurs de la FIG, les changements du Règlement Technique FIG, la mise à jour des normes sur les agrès, l’idée de la création d’une fondation éthique indépendante et la possibilité d'apporter des changements aux statuts de la FIG en vue d’une parité hommes-femmes au sein des autorités de la FIG ont été approuvés. Je suis convaincu que toutes les délibérations que nous avons eues faciliteront la sophistication de la structure de la FIG et le développement de la gymnastique dans le monde entier.

En mai également, l'UEG a organisé son troisième séminaire de communication à Lausanne. Avec la participation de représentants de 16 fédérations membres de l'UEG, le séminaire s'est avéré très utile car il a révélé les principaux problèmes rencontrés par les fédérations nationales au niveau de leurs activités quotidiennes et lors des grands événements (inter)nationaux. Il était également très intéressant d’apprendre qu’indépendamment de la taille du pays et de la quantité de travail, les problèmes sont les mêmes que rencontrent les pays plus petits.

Lors du séminaire, il était très intéressant d'écouter les représentants de la direction des tout premiers Championnats d'Europe qui se tiendront cette année à Glasgow et à Berlin - M. Nicolas Duchoud et M. David Owen. Une comparaison détaillée entre la gymnastique et le cyclisme a été possible grâce à M. Jérôme Lacroix, directeur du développement des affaires de l'Union Cycliste Internationale, qui a participé aux débats lors de ce séminaire.

De tels séminaires sont très utiles et je pense que nous devrions les organiser plus souvent, non seulement avec les personnes travaillant dans le domaine de la communication mais aussi avec les responsables des fédérations membres de l'UEG. De plus, je pense que nous devons consacrer un moment lors des Congrès de l'UEG pour discuter avec les représentants des Fédérations des problèmes qu'ils rencontrent dans leurs activités. Cela nous aidera à trouver des solutions communes et à progresser considérablement tant au niveau national qu'international.

Depuis l'Europe centrale, j'ai continué ma route vers l'est pour assister à la Coupe du Monde Challenge de la FIG à Osijek en Croatie du 24 au 27 mai. Se distinguant par des événements inhabituels et particuliers, la Fédération Croate de Gymnastique a organisé un événement du plus haut niveau. Une grande campagne de publicité a été menée dans un parc situé au centre-ville avec la participation de musiciens, vedettes de variété et l'organisation de différents spectacles. Même le tirage au sort des athlètes pour les finales a eu lieu en présence du grand public. C'est le moyen idéal pour la Fédération de promouvoir cette discipline et, le lendemain, la salle était remplie de spectateurs qui sont venus pour assister aux dernières performances des athlètes.

Dans le cadre de ma visite en Croatie, j'ai également rencontré le président du Comité Olympique Croate, M. Zlatko Mateša. Il a partagé avec moi sa vision remarquable sur de nombreux points nécessaires pour le développement global du sport

Après la Croatie, je suis reparti en direction de l'Europe centrale - cette fois pour m’arrêter en Slovénie afin de rencontrer le président des Comités Olympiques Européens, M. Janez Kocijancic. Nous avons surtout discuté des Jeux Européens à Minsk, ainsi que de projets futurs. Je tiens à remercier M. Kocijancic d’avoir trouvé le temps pour me recevoir.

J'ai également eu l'occasion de rencontrer M. Edvard Kolar, secrétaire général du Comité Olympique Slovène ainsi que M. Enis Hodzic Lederer, secrétaire général de la Fédération Slovène de Gymnastique. Puisque M. Kolar vient également du monde de la gymnastique, ayant été l’ancien entraîneur du double champion du monde aux barres parallèles, Mitja Petkovšek, nous avons eu une conversation très intéressante et productive, échangeant nos points de vue au sujet du développement de la gymnastique.

Comme vous pouvez le constater, le mois de mai a été riche en réunions productives et efficaces, en échanges de vues et suggestions de nombreux plans et idées. Notre objectif est, parallèlement à ces idées et échanges positifs, d'inclure également les problèmes que les Fédérations membres de l'UEG rencontrent dans l'agenda de notre prochaine réunion du CE qui se tiendra en juin.

Le continent européen est trop vaste pour se contenter de ce qui a été accompli en gymnastique. Nous devrions certainement faire mieux avec l’énorme potentiel, des idées pertinentes et la volonté du public européen de voir quelque chose de nouveau dans les disciplines traditionnelles de la gymnastique.

Avec mes meilleurs salutations,

Dr. Farid Gayibov