La Grande-Bretagne et la Russie se partagent les titres des Groupes d’Âge 11 – 16

IMG_8670.JPG

La Grande-Bretagne et la Russie se partagent les titres des Groupes d’Âge 11 – 16

15 octobre 2017

Rapport de compétition des finales des Groupes d’Âge 11-16 à #ACRO2017

Duos féminins

Les 10 meilleurs duos féminins sont entrés dans cette finale pour présenter leur exercice dynamique. Toutes les paires ont obtenu une difficulté de 0.5 ; les médailles se sont jouées sur l’artistique et l’exécution. Les meilleures qualifiées Sasha Carpenter et Poppy Yates de la Grande-Bretagne déroche le titre, avec d’excellents scores en artistique et exécution, pour un total de 27.650. La vraie compétition était pour les médailles d’argent et bronze entre la Russie, la Belgique et l’Israël qui avaient 0.150 d’écart entre eux. Les israéliens Ofri Dinar et Shai Shavit ont obtenu la plus haute note d’artistique mais était derrière en exécution, les laissant en quatrième place. Albina Bavykina et Angelina Ronshina de la Russie l’ont emporté sur Nora Dejonghe et Nelle Van Der Taelen de la Belgique pour la médaille d’argent.

 

1. Sasha Carpenter & Poppy Yates (GBR) 27.650

2. Albina Bavykina & Angelina Ronshina (RUS) 27.150

3. Nora Dejonghe & Nelle Van Der Taelen (BEL) 27.100

4. Ofri Dinar & Shai Shavit (ISR) 27.000

5. Madalena Mesquita & Mariana Costa (POR) 26.350

6. Laura Karczmarzyk & Pia Buttjes (GER) 26.250

7. Valeriia Kobets & Viktoria Kozlovska (UKR) 26.200

8. Montserrat Ballesteros & Sara Santiago (ESP) 26.000

9. Lian Boersma & Amber Bosma (NED) 25.950

10. Karyna Hancharova & Viktoryia Luchanok (BLR) 24.850

 

Duos mixtes

La force et l’intensité que la Russie possède dans cette catégorie est tout simplement incroyable. Année après année ils nous présentent des athlètes de classe mondiale. Dans cette catégorie, les représentants russes, Anastasiia Chaganova et Nikita Ignatev, ont excellé, présentant de superbes compétences pour leur jeune âge, décrochant le titre d’Europe et battant le duo britannique Joseph Hill et Cheri-May Cunnigham et les portugais Manuel Candeias & Madalena Cavilhas. Ces deux duos ont inscrit le même score mais l’égalité a été rompue en se basant sur les résultats du concours général des qualifications, ce qui veut dire que l’argent revient à la Grande-Bretagne et le bronze au Portugal.

 

1. Anastasiia Chaganova & Nikita Ignatev (RUS) 27.650

2. Joseph Hill & Cheri-May Cunnigham (GBR) 27.200

3. Manuel Candeias & Madalena Cavilhas (POR) 27.200

4. Meron Weissmann & Hadar Fainshtein (ISR) 26.750

5. Mariam Shiukashvili & Lasha Gibradze (GEO) 26.000

6. Alexandre Sierra & Sandra Pintor (ESP) 25.850

7. Florian Borcea-Pfitzmann & Samira Rawolle (GER) 25.550

8. Nico Richter & Lena Meinhard (AUT) 24.850

 

Duos masculins

Aux qualifications la Grande-Bretagne et la Russie étaient très proches, s’échangeant la meilleure position en statique et dynamique. Ils ont refait le même scénario lors des finales d’aujourd’hui. Les meilleurs qualifiés Andrew Morris-Hunt & Archie Goonesekera (GBR) ont été devancé de peu par leurs rivaux de la Russie Vladislav Glevitskii et Samir Mamedov en artistique et exécution. L’or pour la Russie et l’argent pour la Grande-Bretagne ! Nadav Gershgoren & Chen Banuz (ISR) ont facilement tenu leur troisième place des qualifications, inscrivant 26.500, plus qu’assez pour la médaille de bronze !

 

1. Vladislav Glevitskii & Samir Mamedov (RUS) 27.750

2. Andrew Morris-Hunt & Archie Goonesekera (GBR) 27.500

3. Nadav Gershgoren & Chen Banuz (ISR) 27.100

4. Francisco Semedo & Luis Ferreira (POR) 26.500

5. Daniel Abbasov & Murad Rafiyev (AZE) 26.000

6. Fernando Romero & Javier Echevarrieta (ESP) 25.150

 

Trios féminins

La Grande-Bretagne et la Russie se sont tous les deux donné du fil à retordre dans cette finale ! La Russie a présenté une magnifique performance qui a été récompensée avec la plus haute note d’exécution de cette finale. Cependant, la Grande-Bretagne a obtenu l’impressionnante note de 9.250 en artistique pour passer devant les russes avec seulement 0.050 d’écart ; pour la plus haute note de cette matinée : 28.050 pour la Grande-Bretagne contre 28.000 pour la Russie. Le trio portugais a fait une performance distrayante, tenant à l’écart la Belgique et prenant ainsi la médaille de bronze.

 

1. Molly Berry, Trudie Roper & Sumaiya Hines (GBR) 28.050

2. Aygul Mametmuradova, Margarita Girenko & Elvira Iushinova (RUS) 28.000

3. Matilde Vieira, Margarida Malato & Margarida Sousa (POR) 27.450

4. Kiara De Backer, Xanthe Blokland & Fleur Hermans (BEL) 27.100

5. Volha Yazotchanka, Darya Ivaniutsenka & Aliaksandra Varazhun (BLR) 26.600

6. Daria Ivanova, Steisi Vasileva & Gabriela Boevska (BUL) 26.550

7. Daryna Pomianovska, Oleksandra Malchuk & Viktoriia Kunitska (UKR) 26.500

8. Arjenne Steenbergen, Myrthe Tognini & Iris Bergsma (NED) 26.400

9. Johanna Schmalfuss, Hanna Luisa Prell & Paulina Krause (GER) 26.200

10. Shir Bender, Maya David & Maya Weiss (ISR) 25.350

 

La finale des quatuors masculins a été tenue hors compétition à cause du nombre insuffisant de participants. Les 4 quatuors en lice ont prouvé à quel point leur discipline est spectaculaire. Les jeunes israéliens sont prêts à suivre les traces de leurs coéquipiers plus expérimentés, qui font des performances tout autant énergiques et élégantes.

 

1. Adam Nudel, Yonatan Fridman, Roei Noam & Nevo Moshe Gavra (ISR) 27.350

2. Nazar Kirillov, Oleg Krivenko, Vladimir Chernov & Sharafuddin Burakov (RUS) 27.250

3. Jack Clegg, Bradley Gold, Jake Turner & Harry Watson (GBR) 26.450

4. Andrej Gusaciok, Ilja Loktev, Vadim Nasyr, Irmantas Nemeika (LTU) 19.550