La Chine décroche l’or et l’argent du all-around, Belyavskiy est à nouveau quatrième

20160528229-ART-ECh-Bern-SUI-2016-BELYAVSKIY-David-RUS.jpg

La Chine décroche l’or et l’argent du all-around, Belyavskiy est à nouveau quatrième

6 octobre 2017

Rapport de compétition de la finale du concours général masculin à #mtl2017gym

14 des 24 gymnastes en lice pour la finale du concours général masculin représentaient l’Europe, dont la Russie, la Turquie, la Lituanie et la Suisse qui participaient avec 2 gymnastes chacune. Le meilleur qualifié était le Vice-Champion Manrique Larduet de Cuba et le meilleur européen le russe David Belyavskiy en troisième place.

Les qualifications ne se sont pas aussi bien passées que ce qu’espérait le médaillé d’argent des Olympiades Oleg Verniaiev ; cette finale a très mal commencé pour lui, sortant des limitations au sol et faisant plusieurs petits sauts suites à ses passages de tumbling. Juste avant sa sortie le Champion d’Europe de l’Ukraine tombe du cheval d’arçon, mettant un terme à ses chances de décrocher le titre. Belyavskiy a montré sa magnifique forme et ses incroyables performances. Il a eu une superbe compétition, en tête avec un peu plus d’un demi-point en commençant la rotation finale. Tout allait extrêmement bien pour le Champion d’Europe 2013 jusqu’à ce qu’il n’arrive pas à attraper la barre correctement, le repoussant à la malheureuse quatrième place, tout comme aux Jeux Olympiques de Rio l’année dernière. Très déçu Belyavskiy a dit : “J’étais préparé, j’ai travaillé pour. Le problème était dans ma tête. Je ne peux pas dire, je ne sais pas [pourquoi je suis tombé]. Il n’y a pas d’explications. Normalement, je fais bien la barre fixe, ce n’est pas difficile pour moi. Mais c’est arrivé. J’étais trop près de la barre. Maintenant, je vais me préparer pour le reste, ça va être dur mais ça doit être fait.” Les chinois Xiao Ruoteng et Lin Chaopan ont fait des performances régulières tout au long de la soirée et ont conclu avec un carton à la barre fixe pour ainsi gagner les médailles d’or et d’argent. Le japonais à vrilles à sensation Kenzo Shirai a prouvé qu’il maîtrise tous les 6 agrès, en dérochant le bronze.

Un temps fort pour l’Europe était la performance de Nile Wilson, qui a eu une année difficile à cause d’une blessure. Une superbe compétition sur les 6 agrès, le gymnaste britannique a excellé à la barre fixe, l’agrès sur lequel il a remporté le bronze aux Jeux Olympiques de l’année passée, pour terminer 6ème. Heureux Wilson a dit : “Je suis très reconnaissant d’être parmi les meilleurs du monde, avec un grand sourire sur mon visage et en l’appréciant aussi.”

Malheureusement, pas de médaille pour l’Europe cette fois. La dernière fois qu’un gymnaste européen a gagné le titre mondial du concours général remonte à Tianjin 1999 quand Nikolai Kryukov est rentré avec l’or en Russie.

 

Top 8

1.      Xiao Ruoteng (CHN) 86.933

2.      Lin Chaopan (CHN) 86.448

3.      Kenzo Shirai (JPN) 86.431

4.      David Belyavskiy (RUS) 86.315

5.      Manrique Larduet (CUB) 86.031

6.      Nile Wilson (GBR) 85.332

7.      Yul Moldauer (USA) 84.998

8.      Oleg Verniaiev (UKR) 83.997

 

La finale du concours général féminin est ce soir !