Cette semaine dans l’histoire de la Gymnastique européenne

20171205 Hungary 1956.jpg

Cette semaine dans l’histoire de la Gymnastique européenne

5 décembre 2017

Jetons un regard rétrospectif sur l’histoire de la gymnastique européenne dans la semaine du 4 au 10 décembre !

4.12.1988

Antwerpen (BEL) a accueilli les Championnats du Monde en de sports ACRO de 1988, qui à l’époque comprenaient à la fois la gymnastique acrobatique et le tumbling. La Bulgarie, l’Union Soviétique et la Chine se sont partagés les médailles d’or. À propos, les Championnats du Monde en ACRO retournent à Antwerpen en avril 2018 !

 

7.12.1956

Lorsque la compétition de gymnastique s'est terminée aux Jeux Olympiques de 1956 dans la lointaine ville de Melbourne (AUS), Le monde a été témoin de la relève entre la survivante hongroise de l’holocauste Agnes Keleti et une star soviétique émergente, Larisa Latynina. Alors que l'Union soviétique a remporté la compétition par équipe, c'est l’équipe hongroise qui a pris l'or aux agrès portatifs. Au concours général, Latynina a battu Keleti pour le titre Olympique. Les deux femmes se sont partagé les médailles d'or des finales par agrès : Latynina a gagné la médaille au saut, Keleti aux barres et à la poutre, et elles se sont partagé le titre au sol. Latynina est devenue l'athlète Olympique la plus couronnée de succès, jusqu'à ce que le nageur Michael Phelps ait battu ce record en 2012. À 35 ans, Keleti est devenue la plus ancienne Championne Olympique en gymnastique. Alors que l'Union soviétique a envahi la Hongrie pendant les Jeux Olympiques, Keleti, avec 44 de ses compatriotes, est restée en Australie où elle a obtenu l'asile politique. Un an plus tard, elle a immigré en Israël.

 

7.12.1963

La capitale hongroise Budapest a accueilli les premiers Championnats du Monde de gymnastique rythmique les 7 et 8 décembre 1963. 28 gymnastes de 10 pays y ont participé : la Tchécoslovaquie, l’Union soviétique, la Bulgarie, la Hongrie, la Finlande, la République démocratique allemande, la Roumanie, la Pologne, l’Espagne et la Yougoslavie. Chaque gymnaste a effectué 2 exercices : aux mains libres et avec engins. Ludmila Savinkova de l'Union Soviétique a réussi les deux meilleurs exercices, battant deux fois sa coéquipière Tatiana Kravtchenko, devenant ainsi la première Championne du Monde du concours général !

 

9.12.2013

Au 25ème Congrès de l'UEG, organisé cette fois dans la ville côtière slovène de Portoroz, les fédérations nationales montrent leur soutien au Président de l'UEG, Georges Guelzec, alors qu'il est réélu pour un second mandat.